vendredi 11 juillet 2014

INSTANTS NOMADES

Vient de paraître :

Catherine Matausch (photographies)
Stéphane Beau (textes)

" Il y a des regards qui vous donnent des yeux. Catherine Matausch possède ce don, et – mieux encore – ne le garde pas pour elle. 
Je passe volontiers du temps à contempler ses œuvres, par plaisir d’abord, mais surtout parce qu’elles me racontent une histoire que j’ignorerais sans elles. 
Observez bien : hommes et femmes sont petits, réduits à des silhouettes, voire absents. Lorsqu’ils occupent une place dans le cadre, ils n’offrent que leur dos et s’éloignent. On pourrait croire qu’ils sont en train de partir ? Non : ils sont déjà partis. Abandon ? Fuite ? Ne noircissez pas. Ils ont rendez-vous avec quelque chose de plus important que l’apparence ou la célébrité frivole qu’assure une photographie : ils ont rendez-vous avec l’horizon.  
L’homme doit s’y fondre. Là réside son salut. Qu’il cesse de s’estimer supérieur, maître et dominateur.  Qu’il réintègre le cosmos – mer, terre et nuages. Le monde a existé avant lui et continuera sans lui. "
(...)
" Il me semble que si François d’Assise avait eu un téléphone portable, il aurait fait ces photos-là.  Ou alors Catherine Matausch cache un moine zen. 
Dans son regard bienveillant, il y a un dépassement de l’humanisme. "

Extrait de la préface d’Eric-Emmanuel Schmitt


Catherine Matausch

Journaliste, aux commandes des Journaux télévisés le week-end sur France 3, Catherine Matausch est aussi une artiste qui adore saisir des instants, des ambiances, fixer des sensations. Au travers de ses peintures, de ses pastels, mais aussi grâce à son téléphone portable qui lui permet, à tout moment, spontanément, de figer le temps en noir et blanc, comme à la belle époque de l’argentique.


Stéphane Beau

Amoureux des livres, Stéphane Beau est l’auteur de romans, d’essais, de nouvelles et d’aphorismes. Il est aussi le fondateur de la défunte revue Le Grognard. Il a collaboré à de nombreuses publications littéraires et étudie depuis une quinzaine d’années la vie et l’œuvre du philosophe Georges Palante dont il a réédité plusieurs ouvrages.

ISBN 978-2-84273-953-9
Livre relié à la chinoise
Illustré en couleur
113 p., 21 X 21 cm

20 €





Un pied après l’autre
Tel un funambule
Avec l’horizon pour corde raide
Il s’élance

Un pas après l’autre
Entre le jour et l’ombre
La vie est un exercice
D’équilibrisme








Après l’orage
Les flaques ouvrent
Des fenêtres
Dans le bitume

Quand on regarde au travers
On y découvre un monde
Assez semblable au notre

Si ce n’est que les arbres
Y poussent à l’envers




Pour commander ce livre, c'est par ICI.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire